Tel.: +34 985 84 94 45 | E-mail: info@hotellacepada.com
slidercultura940x220

Reservas / Bookings

Habitaciones / Rooms

Adultos
Niños

Código promo. / Promo code

Buscar

Culture

De nombreux monuments et des événements artistiques entourent l'Hôtel La Cepada. Avec la patience et la volonté d'apprendre de nouvelles choses, la région des Sommets d'Europe (Picos de Europa) offre des possibilités infinies pour les amoureux de l'art et de la culture.

Real Sitio de Covadonga

Covadonga est sans aucun doute le point culminant de l’enclave du Concejo de Cangas Onis et tout Asturies, pour son rôle dans la reconquête, ses paysages spectaculaires et son importance en tant que lieu de culte depuis l’époque préchrétienne.

Le fait le plus remarquable dans l’histoire du lieu est sans aucun doute la victoire de Pelayo en 722 sur les troupes musulmanes à la bataille de Covadonga, ce qui a conduit au début de la Reconquête.

Aujourd’hui, la basilique et la grotte Sainte sont deux revendications importantes qui attirent chaque année des centaines de milliers de fidèles et curieux.

Pont de Cangas de Onis

Ce pont, par erreur appelé «pont romain» est le monument le plus important et connu de Cangas de Onis.

Le pont, tel que nous le connaissons de nos jours, a été construit au Moyen Age sur un pont ancien de l’époque romaine, situé sur la voie romaine qui reliait Santander avec Asturies (raison pour laquelle il est connu comme «pont romain»).

Élevé sur des affleurements rocheux dans le lit de la rivière pour en faire un pont solide et sûre, se compose de cinq arches, dont une belle arche centrale grande de la lumière, dont le centre est suspendu une reproduction de la Croix de la Victorie.

 

Musée du Jurassique des Asturies


À un endroit privilégié sur la côte de la Principauté des Asturies, à 155 mètres au-dessus du niveau de la mer, s’élève le Musée du Jurassique des Asturies (MUJA), un musée singulier qui, sous la forme d’une grande empreinte tridactyle de dinosaure, accueille l’un des échantillons les plus complets et didactiques du monde sur ces fascinants reptiles.

Avec le «temps» comme fil conducteur, le MUJA montre l’évolution de la vie sur la Terre depuis le début jusqu’à l’arrivée de l’homme, en mettant l’accent sur le Mésozoïque ou l’Ère des Dinosaures dans ses trois périodes: Triasique, Jurassique et Crétacé, auxquels font référence chacun des trois doigts de la grande empreinte qui compose le bâtiment.

Au MUJA, aussi spectaculaire est le contenant que le contenu: l’architecte Rufino Uribelarrea a choisi pour l’extérieur un système de lamines en béton préfabriqué qui laisse la façade aveugle, à l’exception des portes d’entrée et de sortie. La toiture en vieux cuivre acquerra, avec le temps, un ton vert s’intégrant pleinement dans le paysage.

À l’intérieur, une structure en bois en provenance des forêts scandinaves compose un treillis d’arcs en plein cintre qui simulent les côtes des dinosaures et offrent au visiteur la sensation presque magique d’un voyage dans le temps.

En plus, l’environnement du bâtiment multiplie les possibilités de profiter de l’endroit. La vue privilégiée sur la côte asturienne, la zone de jeux pour enfants, les jardins qui permettent de se promener entre les répliques de dinosaures et le Café du MUJA font de la visite de Musée une expérience unique.